Pour arriver jusque ici

Après le voyage….le passage à l’immigration

Une fois arrivée sur la terme ferme, la journée était loin d’être terminée.  Ma société a pris en charge l’ensemble de mon dossier d’immigration, mais il restait une dernière étape : l’obtention du Permis Fédéral.

Si tu ne connais pas le process, je vais te le résumer : une fois que tu acceptes la proposition d’emploi d’une société Québecoise, deux actions sont nécessaires :

  • EIMT (Etude d’Impact sur le Marché du Travail) : le gouvernement valide que le poste en question n’aurait pas pu être pourvu par un Canadien présent dans le bassin de l’emploi.
  • CAQ  (Certificat d’Acceptation du Québec) : la province du Québec demande un ensemble complet d’informations sur toi et ta famille pour valider, ou non, ta venue.

L’ensemble de ces procédures sont relativement longues et onéreuses (coût estimé de 5000$ avec un avocat), et malheureusement peu de sociétés Québecoises acceptent cet investissement.

De notre coté,  nous avons reçu ces deux éléments au bout de 3 mois environ.

Et seulement après avoir reçu ces documents, tu peux te présenter aux agents d’immigration, qui seront les derniers à décider si tu obtiendras ton permis de travail final.

Il faut montrer « pattes blanches », car ils n’hésitent pas à émettre un refus si un doute subsiste. Plusieurs étudiants devant nous en ont fais les frais, résultats pour eux : retour en France.

Après un peu moins d’1h d’attente , je suis appelé à me présenter au guichet avec tout mon dossier. Il est relativement conséquent car il permet l’obtention du Permis de Travail pour Céline et moi, et des fiches de visiteurs pour nos deux enfants. L’agent lit l’ensemble et me dit avec un ton neutre :

 » C’est OK je vais vous émettre cela ».

Je peux te dire que les moments d’attentes te paraissent interminables . Les 7h de vol ont eu raison de ton énergie, le stress est plus présent que jamais et les enfants eux, sont encore bien au taquet 🙂

45 minutes et 410 $ plus tard, nous sortions avec nos 4 précieux sésames :

  • Mon permis de travail de 2 ans (lié à mon employeur),
  • le permis de travail ouvert de 2 ans pour Céline,
  • les deux fiches visiteurs pour Loulou et Zouzou.

Nous voici enfin sur le sol Canadien, au Québec, avec tous les documents en poches pour continuer cette magnifique aventure.

Reste à récupérer le chien….

 

David – La famille DuRaisinAlErable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *